En famille ou ailleurs, se fixer des objectifs …

Face à une autre de ces réunions de famille qui foisonnent durant les Fêtes, je me posais la question sur le motif de ces tensions qui se manifestaient dans mon ventre. Le corps nous parle ? Tu parles ! …

Donc, je me demandais ce que ce tiraillage ventral voulait bien me signaler. Traduction libre: j’ai peur de rencontre untel, de faire face à des situations déplaisantes, de ne pas arriver à cacher mon déplaisir à rencontrer un ou l’autre, j’ai pas envie d’aller ici, ou de faire celà, etc …

J’entends ces lamentations internes et je me rappelle soudain d’un article très à-propos que j’ai lu dernièrement. Et ça disait entre autres choses qu’il faut se fixer des buts dans ces moments fragiles, et dans tout autre instant où on est en présence d’autres personnes, que ce soit professionnel ou pas. Un objectif de party familial, tiens donc …

Donc, rencontre familiale… qu’est-ce que je souhaite réussir ? Je me suis fixée quelques buts dernièrement, en faisant l’exercice de trouver mes valeurs et de les vivre. Mes valeurs pour les rencontres familiales ? Il y en a une que j’ai choisie librement, la paix sociale.

Quelle idée, moi qui aime la polémique et les joutes verbales, plus de passes d’armes ni de piques ? J’avoue qu’il me reste encore plusieurs beaux-frères que je peux malmener, mais dans l’ensemble, la valeur pesait plus lourd que je ne l’aurais imaginé… j’avais donc besoin d’un support moral pour m’aider. Quand ça va mal, ne pas être seul aide à se rattraper… donc, trouver l’âme soeur du moment.

L’ailier, le complice, doit être capable de vous recentrer ou de vous accompagner sans couler avec vous. Il peut vous accompagner, vous faire des signaux qui vont vous ramener dans le présent et vous faire reprendre votre équilibre au besoin. Il arrivera et quittera avec vous, et vous pourrez échanger sur l’expérience ensemble.

Je viendrai à un party chez X même si je n’aime pas y aller parce que je vais rencontrer ceux que je souhaite voir durant cette occasion. rien de plus ni de moins. C’est mon objectif. Si je m’attends à vivre des émotions, c’est naturel. Je pourrai connecter et retrouver ceux que j’aime, voire même essayer de faire une effort social pour maintenir la paix, ne serait-ce que par respect pour l’hôte du moment.

Alors, en cas de panique de party, faites un plan, fixez vos objectifs honnêtement et n’oubliez surtout pas votre poteau social !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s