Ce petit MOI qui prend toute la place

Ca vous arrive de réaliser que vous êtes en train de marmonner intérieurement, que tout semble être un ennemi potentiel, que tout vous irrite … ou presque. Mon chat ne m’irrite pas trop, ma voiture non plus, mais mon chum, le banquier, le gars du parking, mes 15 derniers boss, ah ça ! Je suis donc, je disais, à marmonner et à sentir même ma bouche devenir pâteuse, mes dents sont serrées, et je suis tellement distraite que j’échapperai un objet cassant et évidemment irremplaçable dans le processus. Tout m’arrive et rien n’est de ma faute, c’est la vie, les autres, eux, … mais c’est pas ma faute.

J’ai cassé un bibelot donc, ou il y a ce céleri que je hache furieusement et qui flotte dans mon sang depuis une minute ou deux. Il me manque un bout d’index, ah la vache ! Ca y est, le presto vient d’atteindre son paroxysme, le MONDE EST CONTRE MOI ! Aux armes ! … et le premier chrétien qui me passe sous la main va tâter de ma sainte colère, je vous dit pas … Je me sens délicieusement vitriolique, virulente, volcanique, l’apothéose de la mauvaise foi … et après, je m’essoufle et je constate les dégâts… Ben, c’est pas beau ! Ai-je ressenti un peu de satisfaction, si, j’avoue… mais ça en valait pas la peine vraiment. Et pendant que je recolle les potiches et les honneurs malmenés, le petit Moi qui avait fait se lever le tsunami râlant que j’étais s’est retranché en douce, repu. Et moi, je suis piteuse en masse …

C’est quoi ça ? Le petit Moi, ça a tellement l’air mignon pourtant… Le très sage Eckhart Tolle en fait une extraordinaire description et nous révèle à nous-mêmes dans notre très humaine compulsion à ne pas être dans le présent. Nous perdons de précieuses énergies à donner de l’importance à toutes sortes de signaux qui nous laissent croire que nous sommes “vaincus” par des gens ou des choses… cette lumière qui vire au rouge, cette job que je ne décroche pas, ce vieux monsieur qui m’empêche de passer, ceux qui me dérangent …  est-on dans la vérité, est-ce la réalité absolue ? Surtout pas, nous nageons alors dans la plus pure PERCEPTION. Il n’y a pas de réalité autre que le moment présent. Nous vivons dans notre interprétation très personnelle et CONTEXTUELLE.

En présence d’un profond mystère, tel est le titre du livre de Eckhart Tolle. Ca fait trois fois que je l’écoute dans l’auto et je m’avoue presque envieuse, comment peut-on être aussi brillant ? Il a été assez poli pour ne pas mentionner que les hormones ont quelque chose à y voir, merci !

D’où ça vient, cette démonstration si peu glorieuse de notre inaptitude ? Voici des pistes et j’y reviendrai souvent, appelons ça la “checklist” de base:

  • mon niveau d’énergie: suis-je en forme, ou ai-je les batteries à plat ?
  • les hormones… (eh oui !) comment ça se passe (honnêtement) ?
  • le sommeil, ça va comment ?
  • la lumière, surtout en hiver… êtes-vous “SAD” ?
  • ma vie affective ?
  • Est-ce que j’empile depuis longtemps les frustrations ? (y’a pas de Guinness pour ça)
  • est-ce que je suis ICI et MAINTENANT
  • est-ce vraiment de la faute de quelqu’un ???

A suivre !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s